Marché immobilier France
Marché de l’immobilier France: imoo.geoafrica.fr

À combien s’est vendue la maison de vos voisins ? Celles de votre quartier ? Voire de votre ville ? Il est parfois difficile d’avoir une lecture précise du marché de l’immobilier. Avec imoo, explorez de manière simple l’ensemble des transactions immobilières sur les 5 dernières années. Vous pouvez rentrer une adresse, rechercher les ventes autour de vous! Explorer les données et accéder à des informations détaillées de chaque vente.

Les données?

Le 24 avril 2019, la direction générale des finances publiques a mis en ligne des données sur les transactions immobilières, sous la forme de fichiers réutilisables au format texte (.txt). La « Demandes de valeurs foncières », ou DVF,  est une base de données qui regroupe l’ensemble des ventes de biens fonciers réalisées au cours des cinq dernières années, en métropole et dans les départements et territoires d’outre-mer — sauf à Mayotte et en Alsace-Moselle.

DVF ne contient pas de données à caractère personnel, comme le nom du vendeur ou celui de l’acheteur d’un bien.  Mais des informations sur les transactions : type de bien vendu, superficie, prix de vente ,maisons, appartements. Les données sont produites par Bercy, c’est-à-dire par la direction générale des finances publiques. Elles proviennent des actes enregistrés chez les notaires et des informations contenues dans le cadastre.

Méthodologie

Contrairement à ‘autres applications qui se concentrent sur le prix, l’objectif ici c’est de données à voir l’ensemble des caractéristiques des biens. La structuration de la donnée DVF s’appuie sur le modèle de données partagé dit « DVF+ », issu des travaux menés à l’initiative du groupe national DVF :

Nature des transactions

  • Vente;
  • Echanges ;
  • Adjudication ;
  • Vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) ;
  • Expropriation.
  • Terrains à bâtir

Type de biens vendus

  • Appartements;
  • Maisons
  • Dépendances
  • Activités
  • Logement Mixtes  (appartement , maisons et activités)
  • Autres logements  (type de biens non déterminés)
  • Terrains:
    • terrain agricole mixte
    • terrain artificialité mixte
    • terrain d’agrément
    • terrain de type réseau
    • terrain à bâtir
    • terrain de type terre et pré
    • terrain d’extraction
    • terrain forestier
    • terrain landes et eaux
    • terrain naturel mixte
    • terrain non bâtis indéterminé
    • terrain verger
    • terrain viticole

Profil par communes

  • Evolution des ventes
  • Prix médian des appartements et maisons
  • Top 10 des ventes
  • Téléchargement des données;

Expertise sur la donnée

Contrairement aux autres données comme Perval ou DIA, les données de demandes de valeurs foncières sont fiables, exhaustives et accessibles gratuitement en open data.  Propriétaires,  comme acheteurs, ont la possibilité de savoir plus facilement si un bien est proposé au juste prix, notamment eu égard aux valeurs pratiquées sur le marché.  Ce la permet également aux professionnels et collectivités d’accroître leurs connaissances du marché immobilier sur différentes échelle spatio-temporelles.   

Cependant plusieurs données restent manquantes, notamment celles concernant Mayotte et l’Alsace. L’exploitation des données est un peu fastidieuse pour les néophytes. Il faut être attentif aux transactions multiples. En effet une transaction correspond a une ou plusieurs ventes mais aussi peut être localisée sur une ou plusieurs parcelles ou communes. Les changements et fusions de communes, rends également difficile le regroupement et l’évolution communales des transactions. Même si la donnée est globalement fiable, on note également beaucoup de valeurs absentes certainement des erreurs de saisies.  Par exemple un appartement à 90 millions d’euros ou une maison à 3 milliard. Ou alors des surfaces de ventes non déclarées. Ce qui rend encore très difficile l’estimation des prix au m². En  prenant en compte ces erreurs on se dès fois retrouve dans l’incapacité d’estimer le par exemple le prix médian d’une commune. Car avec deux ou trois transactions on peux pas se permettre d’en déduire  un prix médian pour une commune.

Pour une analyse du marché, ou une photographie d’un actuel ou historique du marché, les données font bien le job.  Par contre, les données DVF n’ont pas vocation à remplacer l’expertise des professionnels du secteur de l’immobilier. Il faudra certainement le croiser avec des données socio-économiques et démographique pour avoir une analyse plus précise.

Chiffres clefs imoo.geoafrica.fr

Laisser un commentaire