Sur le plan démographique, la population mondiale représente 7,7 milliards de personnes en avril 2019. Il a fallu plus de 200 000 ans pour atteindre 1 milliard de personnes et seulement 200 années pour atteindre 7 milliards de personnes. la population mondiale continue d’augmenter et devrait atteindre environ 10 milliards de personnes en 2050 et plus de 11 milliards en 2100.

Quelques chiffres clefs

  • 227 000 de habitants chaque jour dans le monde
  • 403 241 naissances par jour
  • 173 000 décès chaque jour
  • 27 % de la population mondiale est âgée de moins de 15 ans et 9 % à 65 ans et plus
  • 71,4 ans est l’espérance de vie moyenne dans le monde (2015)
  • L’Inde dépassera la Chine comme premier pays du monde d’ici 2022 .

Cette croissance démographique a pour effet d’augmenter l’empreinte écologique et de diminuer la biocapacité disponible par tête. Dans cette perspective, malgré les progrès techniques (intrants agricoles, irrigation…) qui ont contribué à augmenter la capacité agricole par l’accroissement des rendements , la biocapacité disponible par tête a été ramenée de 3,12 à 1,71 hag.

En 2012, l’empreinte écologique de l’humanité atteignait 20,1 milliards d’hag, soit 2,8 hag par personne, alors que la biocapacité de la Terre n’était que de 12,2 milliards d’hag, ou 1,7 hag par personne, soit une surexploitation écologique de 65 %. Il faudrait donc 1,65 années pour régénérer les ressources consommées par l’homme en 2012 et absorber le CO2 produit.

Je me suis donc intéressé de plus prés sur la réparation et l’évolution de ces données entre 1950 et 2100 pour représenter graphiquement dans une carte interactive. Pour ce faire j’utilise les données extraites de l’article de Wikipedia sur la population mondiale et une prévision de la population mondiale tirée du rapport sur les perspectives de la population mondiale publié par l’ONU.

Laisser un commentaire