Un article consacré à l’évaluation par images satellites de l’évolution de l’occupation du sol dans le comté de Baringo (Kenya) suite à l’introduction d’une espèce invasive a été publié dans le  numéro spécial  » Advances in Remote Sensing Applications for the Detection of Biological Invasions  » de la publication Remote Sensing.

Pour évaluer les changements et la dynamique d’utilisation et d’occupation du sol, une combinaison de données satellitaires Landsat des saisons sèches et humides acquises sur un intervalle de temps de sept ans entre 1988 et 2016 a servi de support pour une classification supervisée de Random Forest. Au cours de cette période, la couverture de prosopis est passée de 882 ha à 18 792 ha et des changements négatifs ont été constatées dans les classes d’occupation et l’utilisation du sol (LULC). L’invasion de prosopis à elle seule représente directement plus de 30% de ces changements, ce qui suggère que l’invasion de prosopis est un facteur clé des changements observés au niveau du comté de Baringo.

Source: Theia, « Spatial Evolution of Prosopis Invasion and its Effects on LULC and Livelihoods in Baringo, Kenya« 

Laisser un commentaire